5 conseils pour apprendre à s’aimer soi-même

s"aimer soi-même fille mains coeur

« Posez-vous la question, pourquoi est-ce si difficile d’aimer ?
Réponse : il faut s’aimer en premier… » | Steve Lambert

Pour aimer la vie et les autres, il est primordial d’apprendre à s’aimer soi-même. C’est en s’aimant qu’on aime le reste du monde et qu’on permet également aux autres de nous aimer. La personne que tu présentes est celle que tu es, celle que tu devrais aimer entièrement. Ne t’attends pas à être aimée comme tu le mérites si tu es incapable de t’aimer à 100%.

Comment veux-tu être acceptée et appréciée à ta juste valeur si tu ne la connais pas ? Si tu n’apprends pas à avoir confiance en toi, qui te fera confiance ? Comment te battras-tu pour obtenir la vie dont tu as toujours rêvée ?

1. Arrête de te comparer aux autres

Le monde dans lequel nous vivons nous pousse à voir les accomplissements et la vie des autres. Leur vie si parfaite. Tu le sais mais prends-en conscience que tout cela n’est qu’une façade. Tu ne sais pas ce qui se passe de l’autre côté de l’écran ou entre quatre murs. Chacun a son histoire, ses points forts et ses points faibles. Ne perds pas inutilement de l’énergie et du temps sur les autres. Recentre ton attention sur toi, tes réussites et tes objectifs.

2. Stop à l’autocritique

Commence à te traiter comme tu traiterais ta meilleure amie. Vois-toi sous un autre angle, apprends à avoir un regard bienveillant sur toi-même. Lorsque tu es trop dure envers toi, prends de la hauteur et traite-toi avec gentillesse. Pense aux choses positives de ta personne. Nous avons tendance à exagérer les choses en ce qui nous concerne mais à trouver cette même chose « pas dramatique » chez quelqu’un d’autre. Ne sois pas aussi sévère, tu es humaine alors comme nous toutes tu as tes points forts et tes points faibles et c’est normal, c’est ce qui fait de toi, toi.

3. Garde en tête tes accomplissements

Tu as forcément accompli des choses, as un talent, des compétences. Tu ne les vois peut-être pas parce que tu les considères comme acquises, normales. Ta vie n’est pas une catastrophe. Le simple fait de pouvoir respirer par toi-même devrait te mettre du baume au cœur. Les personnes ont tendance à se focaliser sur leurs échecs et oublient trop souvent les victoires et « il n’y a pas de petites victoires ! » Toutes les victoires comptent alors détache-toi des éléments passés malheureux et focalise toi sur les positifs.

4. Va au-delà de ce que tu vois

Tut e regardes dans le miroir et que vois-tu ? Des kilos en trop, des jambes trop courtes, des fesses pas assez rebondies, des seins trop gros ou trop petits… Ce que tu vois n’est pas ce que tu renvoies, ce n’est pas tout. Il n’y a pas que le physique qui compte, c’est important pour certaines mais ce n’est pas l’essentiel de ce que l’on voit. La prochaine fois que tu as l’impression de ne pas être « belle » selon les critères de notre société, pense à toutes ces choses que tu ne vois pas mais qui te rendent magnifique. Pense à cette robe qui te met en valeur, à ces diplômes que tu as obtenu, à cette bienveillance qui émane de toi, ces amis qui t’aiment…

5. Fais la liste de ce que tu apprécies chez toi

C’est une démarche qui est loin d’être égocentrique. Si tu as du mal au départ, n’hésite pas à demander à tes proches. S’ils sont sincères, n’hésiteront pas à te dire ce qu’ils aiment et admirent chez toi, si tu leur demandes. Cela semble ridicule mais c’est ainsi que j’ai commencé. Tous les matins, je trouvais 3 choses que j’appréciais chez moi. Evidemment, au début, cela est difficile mais je ne mettais pas un pied dehors sans avoir trouvé ces trois choses. J’ai également demandé à certaines amies de m’aider. Tu commenceras sûrement par de petites choses comme « la couleur de mes yeux » ou « la forme de ma bouche » et tu pourras aller plus loin comme « mon esprit de combativité », « mon acharnement », « la robe que je porte » (cela prouve que tu as bon goût). J’ai déjà pensé « le choix de mes amies ».

***

Apprendre à s’aimer n’a rien de facile. C’est un travail de tous les jours. Alors commence dès maintenant, tu verras la différence au fur et à mesure que le temps passe. Tu afficheras au monde ta véritable personnalité car tu t’aimeras et ainsi, tu seras aimée pour la personne que tu es, même (et surtout !) avec tes faiblesses. Aller, c’est parti, commence ! Que ce soit en commentaires ou dans ta tête, note 3 choses que tu apprécies chez toi.

Windy

2 comments

  1. De sages conseils ! 🙂

    Le plus dur quand on « retombe » dans nos vieux réflexes c’est justement de sortir la tête hors de l’eau et de se remémorer ces choses. C’est un travail de longue haleine.

    1. Ah oui, c’est vraiment long et c’est pour ça je pense qu’on a tant de mal à tenir sur la durée surtout lorsqu’on a un coup dur car si la relation qu’on a avec nous-même est bancale, on le ressent au premier coup dur. Mais plus on s’aime plus les coups durs sont surmontables car on acquiert certains réflexes. Mais en s’y mettant, on y arrive. Petit à petit, mais on y arrive, on apprend tous les jours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *